Résumé

 

Le mode de fonctionnement des ces "méthodes modernes" peut très grossièrement se résumer ainsi :

 

Multiples problèmes qui n'ont à première vue rien à voir, si la personne en parle elle a de fortes chances de lasser son entourage.

 

Multiples sources du même problème exemple :

- lorsqu'un moyen de défense est trouvé, le même symptôme est provoqué par un moyen différent :

les maux de tête, nausées, vertiges, épilepsie, problèmes occulaires, migraines ophtalmiques, certaines formes de surdité liées à l'effet Frey (puissance de la fréquence reçue par le biais de cette technique couvre les autres) ...et le malaise qui en découle, peuvent être obtenus par  les micro ondes fonctionnent, mais aussi ELF, les ultrasons et les infrasons, (et probablement d'autres que j'ignore).

 

Evidemment, tous les maux de tête etc... n'ont pas ces origines, mais ces techniques existent et il est légitime d'en tenir compte, il faut aussi distinguer ce qui est d'ordre environnemental de ce qui est de l'ordre du ciblage.

On peut dire que l'on risque de paniquer les gens.

Il possible que certaines réactions non appropriées prennent place dans un premier temps, mais c'est uniquement dans un premier temps car l'ignorance est la source de l'obscurantisme et des abus de pouvoir, et je le répète, il faut malheureusement souvent rentrer dans cette logique :

"De deux maux il faut choisir le moindre".

Je répète aussi que dans l'absence de certitude absolue (difficile à obtenir avec ces techniques mais pas impossible) il faut laisser le bénéfice du doute, mais cela doit être dans les deux sens.

Les gens qui découvrent ces techniques car ils les subissent sont rarement ceux qui les ont inventées, on ne peut pas leur en tenir rigueur.

 

Ce que disent les gens qui ont des instruments de relève *** c'est que lorsqu'un moyen de protection est repéré par télédétection* (par exemple) la technique peut changer.
Si la personne la personne n'a pas d'instrument de relève, elle sera heureuse dans un premier temps d'avoir trouvé une solution mais très vite les mêmes symptômes reprendront, elle se demandera pourquoi et la confusion reprendra, même encore pire.

Un découragement pourra s'en suivre.
Le fait de savoir qu'il existe plusieurs méthodes atténue la déception la plupart des cas.

 

Autre exemple inspiré de plusieurs témoignages divers pour illustrer le principe ; multiples sources d'un même problème :

Si une personne a beaucoup besoin de son poignet (ou de tout autre membre) par exemple, pour des choses très précises, il peut lui être proposé de porter des choses lourdes, au travers de différentes tâches, elle pourra de ce fait, si cela dure, perdre la précision.

 

Mais aussi il pourra lui être proposé de renforcer les connexions au niveau du cerveau,les plus proches de celles dont elle a besoin, si elles sont suffisamment renforcées le trajet prioritaire ne sera plus établi et cela portera un grand préjudice au travail d'excellence car le choix étant proposé, le réflexe acquis ne pourra s'établir directement il sera très légèrement décalé, il y a des domaines où cela n'a aucune importance, d'autres si.

La priorité ne sera plus donnée à la qualité du mouvement, sa direction, son énergie et son expression mais au choix du trajet à emprunter ***

Le poignet pourra être ciblé directement par différentes techniques, mais aussi éventuellement la partie du cerveau qui commande ce membre, et un travail de destruction sera fait "mine de rien".
Par inconscience pour certains, ce n'est pas répréhensible sauf si l'ignorance est est cultivée, ou avec beaucoup d'hypocrisie pour les gens intelligents qui se sont penchés sur la question.

Le principe directeur n'est pas très dur à comprendre, par contre utiliser ce principe pour des implications pratiques bonnes ou mauvaises...:(  peut demander une ingéniosité importante.

 

Certaines tâches pourront démolir certaines personnes, et être utiles à d'autres, quelqu'un qui fait du vélo par exemple n'a pas besoin de renforcer son corps de la même manière qu'une danseuse classique, là aussi ce n'est pas difficile à comprendre.

 

Multiples intervenants exemple :

la même insulte par exemple, a beaucoup plus de poids si elle est prononcée par différentes personnes qui font partie du même réseau mais qui ne se connaissent pas forcément directement.

 

Les exemples sont multiples, j'essayerai d'en répertorier.

Ils peuvent approximativement se rapporter à la définition du sabotage associé au principe bien connu de la goutte d'eau qui fait mmentanément déborder le vase du découragement.

Parfois définitivement, dans certains cas, les articles et vidéos de beaucoup de personnes vont dans le sens d'éviter le découragement définitif.

 

Tant qu'on ne s'est pas plongé dans ces fonctionnements, on ne peut pas imaginer tant de perversion.

Lorsque l'on sait que cela existe, il faut en parler pour prévenir les autres et de ce fait garder sa conscience.

 

Il y a plusieurs mois, je suis tombée sur des appels de détresse, qui m'ont ouvert les yeux sur beaucoup de choses que je ne comprenais pas jusqu'alors.

Ça a été très dur mais au final je ne regrette pas.

 

Avant de chercher des solutions, il faut définir le mieux possible ce qui existe, et aussi en vérifier et en cerner les limites  au mieux de ce que l'on peut.

 

Qui peut dire, sans mentir, après avoir sincèrement étudié la question ?

  "Mais non, les réseaux de pouvoir aux influences néfastes, qui ne s'encombrent pas d'une recherche scrupuleuse de justice n'existent pas. "

Heureusement, il y a des gens qui en sortent, qui changent et qui nous éclairent au travers de leur vécu, ils peuvent devenir des gens remarquables, et faire preuve de beaucoup de courage, certains témoignages le prouvent.

 

*** J'écrirai un article à ce sujet c'est très important, car dans certaines circonstances (tentative de contrôle neural par ex) seules les connexions les plus solides peuvent fonctionner et plus elles sont directes plus elles peuvent opposer de résistance.

 

* Télédétection définition :

Ensemble des connaissances et des techniques permettant de déterminer certaines caractéristiques physiques et biologiques de points observés à partir de mesures effectuées à distance, sans contact matériel avec ceux-ci. La télédétection est fondée sur l'enregistrement et l'interprétation des rayonnements émis ou réfléchis; appareil, capteur de télédétection; investigation de la surface terrestre par télédétection; télédétection de la pollution des cours d'eau, des océans. Un essai de dénombrement des grands animaux en faisant appel aux moyens modernes de télédétection (scanner à infrarouge thermique) réalisé au printemps 1976 par l'Yonne et le Loiret a fourni des résultats prometteurs; détection possible jusqu'à une altitude de 220 m, même sous un peuplement feuillu ou un peuplement résineux clair (R. forestière fr., 1977, no1, p. 60).

En partic. Télédétection passive. Télédétection qui utilise les rayonnements naturels. (Dict. xxes.). Télédétection active. Télé-détection qui utilise des sources artificielles de rayonnement (Dict. xxes.). Télédétection aérospatiale. ,,Télédétection dans laquelle la saisie des données est faite à partir d'appareillages embarqués sur véhicules aériens ou spatiaux`` (Arrêté du 25 sept. 1984 ds Néol. off. 1988, p. 171). Télédétection électromagnétique. ,,Type particulier de télédétection qui utilise l'interaction du rayonnement électromagnétique avec la matière`` (Arrêté du 25 sept. 1984 ds Néol. off. 1988, p. 171).
 
 
Quelques appareils pour ne citer que les plus basiques :

- ceux qui relèvent les micro-ondes, basses fréquences, extrêmement basses fréquences etc…:

- sonomètre pour les ultra et infrasons mais là aussi il faut qu'il soit suffisamment performant pour inclure toutes les fréquences sinon il ne sert absolument à rien

Certaines personnes utilisent aussi des appareils pour faire des EEG... bon, il faut un budget.. mais pour ceux qui peuvent le faire c'est très bien.
 
 

Il est bon d'avoir conscience de ces possibilités

 

Les possibilités de manipulation sont énormes :

Bien entendu, surveillance, influence, contrôle neurals à distance évoqué dans la vidéo dont j'ai posté le lien détiennent le pompon, mais il y a aussi d'autre méthodes plus simples pour influencer.

Il suffit de saturer un endroit de micro-ondes, pour rendre une atmosphère insupportable, les "experts" peuvent associer des extrêmement basses fréquences qui agissent sur le cerveau à chaque fois qu'une personne agit dans un sens, qui le plus souvent n'a rien de répréhensible, voir même le contraire.

D'autres techniques sont cumulables pour tenter de bloquer des actions.

 

Plusieurs de ces procédés sont utilisées en neuromarketing :

Exemple (parmi d'autres, mais celui-ci est simple) :

toucher une ou des zones d'émotions positives par différents moyens si l'on veut que le client achète le produit (ou prenne telle ou telle décision) et bien entendu une zone d'émotions négatives pour l'inverse.

(Voir article sur les ELF)

Il vaut mieux le savoir pour s'en détacher, si on le désire.

 

 

 

 


Surveillance et influence neurale à distance

Nota bene :

Il vaut mieux savoir que ces procédés existent pour pouvoir si possible, s'en prémunir mais tout du moins comprendre, sinon en plus des douleurs occasionnées, la perte de repère sévit.

 

Avant d'avoir vu cette vidéo, je voulais bien croire aux DEW (directed energy weapon ou arme à energie dirigée) mais je pensais que la surveillance, l'influence et le contrôle neurals ne relevaient pas de la réalité.

Là aussi, tout est expliqué de manière extrêmement pédagogique.

 

Je pense qu'il est possible de développer une résistance lorsque on en a conscience et que l'on veut s'y  opposer.

En anglais 29 mn 50

Katherine Horton - Remote neural monitoring Basics

Avec trad frç :1 H 07

Katherine Horton - Remote neural monitoring Basics / La Surveillance Neurale à Distance (FR)


Pourquoi n'ai pas approfondi les autres techniques ?

Car j'en ai perçu une des directions principales :

Faire du mal de manière sournoise et hypocrite sans se mouiller.

Les procédés sont multiples, s'additionnent souvent, les connaitre quelque peu peut permettre au moins d'en discerner les effets, que ce soit pour les victimes ou alors les gens honnêtes qui veulent agir avec droiture.

 


Précisions sur le harcèlement en réseau "adulte"

Nota bene :

Il vaut mieux savoir que ces procédés existent pour pouvoir si possible, s'en prémunir mais tout du moins comprendre, sinon en plus des douleurs occasionnées, la perte de repère sévit.

 

Je n'invente rien sauf les détails des exemples en gardant les principes, pour qu'ils restent neutres, j'ai croisé les sources, les témoignages de victimes et de personnes sorties des réseaux sont multiples.


Je cite "Pour préparer la situation, il est parfois nécessaire de faire croire que l’état de folie de la cible était latent voire déjà évident. Ce petit boulot d’annonce de la présumée folie à venir, est confiée à des pions.

Les pions sont des intermédiaires , en général rétribués, soit directement soit indirectement selon leur groupe d’appartenance, et utilisés pour nommer , dire ou insinuer,  la prétendue folie d’une cible et de diverses manières, mais en utilisant l’aura de leur fonction dont ils font déborder les contours.

L’accès à la cible, pour ce type de préparation, a lieu souvent en marge d’un problème survenu ou fabriqué,  et qui fait croire à la cible qu’elle est fautive et aussi dérangée. Il y a , dans la situation artificielle préparée, une forme de dépendance inventée et que les pions sont incités à utiliser pour matraquer les insinuations ou les propos inconvenants et qu’ils veulent déstabilisants qui disent ou insinuent la folie."


"Théâtre de rue" définition  :
Je cite : "Une des particularités du Gang Stalking est la transmission d‟informations privées, voire intimes, aux pions. Il s'agit des informations récoltées via les techniques de surveillance par les instigateurs qui vont les donner aux pions qu'ils envoient interagir avec la cible. Les pions vont ressortir ces informations privées, intimes (qu'ils ne peuvent en aucun cas connaitre spontanément) sous forme de sous-entendus à la cible. Qu'ils le fassent en seule présence de la cible ou en présence d‟autres personnes, seule la cible sait que cette allusion insidieuse en est une."

 

Principes :

  Je cite :
 * "Les procédures du crime pourraient aussi être expliquées, à partir des événements complètement normaux de la vie quotidienne (“plausible deniability”), laissant ainsi entendre que le harcèlement et les “étranges” agressions ne sont que le fruit de l’imagination de la victime."

Le but est de toujours rester dans la possibilité de le nier petites agressions ( "désolée, je n'ai pas fait exprès…"…ou pas désolée du tout d'ailleurs, ça arrive aussi ).

 * Morceler les actes ou paroles de destruction entre plusieurs personnes.

 * Associer un principe vieux comme le monde : calomnies et rumeurs, en réseau ça marche  très bien.

La calomnie est une agression, on entend souvent dire "je me fiche de ce que les autres pensent de moi" mais elle peut toucher lorsqu'elle est insistante et persistante dans le temps aux  relation sociales affectives, et à un certain stade isoler.

Des dossiers peuvent être montés et nuire, empêcher de trouver du travail, par exemple, tout du moins dans un premier temps.


 * Aborder l'air de rien un sujet qui touche, un évènement douloureux par exemple relevé par piratage informatique ou commérage, puis nier l'intention.
(Là aussi, il faut discerner le hasard, la maladresse qui existent aussi c'est l'instance et la répétition systématique de ces mécanismes qui doit interpeler)


 * Utilisation du réflexe de Pavloff :

Je donne une exemple sans imagination, si une personne est poussée une ou deux fois par semaine sur la chaussée (mais il s'agit en général de choses plus variées bien entendu mais évidemment très désagréables, douloureuses et surtout potentiellement dangereuses) par des personnes qui l'ont bousculée sans faire exprès, cela reste possible, mais si cela se produit plusieurs fois par semaine, un climat d'insécurité s'installe elle n'ose plus trop sortir c'est normal.

 -  Si avant chaque événement de cet ordre un signal toujours le même, anodin, même sympathique est apporté, un réflexe de Pavloff s'installe et la personne au bout d'un moment la personne panique lorsque le signal  est donné.

Plusieurs expériences humaines (!) ont été répertoriées... :( eh oui ...:(

 

Pour aller dans le subtil, j'ai lu que certains utilisaient les odeurs comme signal précurseur des problèmes... mieux vaut le savoir car ce n'est pas facile à discerner.


Le but étant souvent par la suite de faire une petite mise en scène en publique, pour que la santé mentale de la personne soit mise en cause.

Parfois elle est aussi placée discètement sur un terrain de fragilité ou de souffrance, un petit coup de micro-ondes bien ciblé (ou autre procédé technique) là dessus, la personne pleure "on ne sait pas pourquoi" et la décrédibilisation est bien entamée.

Des conseils sont répertoriés pour rester toujours rester dans le "plausible deniability".


(A ce sujet, un problème se pose au niveau des vidéos de  personnes subissant ces tourments,  certaines présentent des faits tangibles, ouvertement répréhensibles c'est parfait.
Mais pour d'autres les gestes ne sont pas vraiment des preuves pour l'extérieur, elles ne sont crédibles que pour ceux qui ont compris ces techniques.
Elles peuvent à la fois enfoncer, car les gestes et les paroles qui précèdent les divers problèmes, souffrances et dangers sont CHOISIS dans le but de pouvoir être interprétés comme anodins et déclencher un réflexe de Pavloff par le biais d'une connexion renforcée par de multiples expériences.
Mais elles ont quand même, à première vue un effet dissuasif, car les personnes faisant partie des réseaux n'aiment pas être repérées, surtout placée sur internet, on leur confie moins facilement des "missions" après.
Donc pour ces vidéos, il faut essayer de bien peser le pour et le contre… je dis bien, essayer car les pressions sont énormes)


* Groupe d'individus bienveillants uniquement lorsque une avalanche de problèmes se prépare ou alors lorsque les problèmes sont arrivés.

Là aussi un réflexe légitime de Pavloff s'installe.

De multiples exemples de harcèlement scolaire en parlent, les victimes en viennent à être extrêmement  réticentes lorsque le groupe est "bienveillant" car c'est pratiquement à chaque fois qu'un "coup se prépare" les gens rigolent d'avance.
Ce n'est pas de la parano, mais de l'observation rationnelle doublée d'une connexion renforcée au niveau du cerveau.

…Il ne faut pas cependant exclure la possibilité d'une repentance, ou alors d'une autre source qui peut procurer de la joie au groupe, donc la position est délicate.


 * Connaissance de ce que la personne n'aime pas et le lui offrir "pour lui faire plaisir"…

Là aussi, cela peut être le fruit du hasard, mais là aussi c'est la persistance, la multiplication de ce style d'événements, l'échec de la communication, voire même le renforcement des événements, après une communication directe concernant le sujet qui doivent interpeller.

* Blocage des dossiers, réception plus ou moins systématique de matériel détérioré, les témoignages de cet ordres sont nombreux, là aussi, il faut discerner ce qui est de l'ordre des aléas de la vie et du harcèlement en réseau.

* "Chaud et froid" systématique


Au milieu de tous ces problèmes il y en a bien sûr  qui sont des aléas…mais il faut comprendre que si la personne s'effondre au bout du x ème qui est véritablement un aléa, ce n'est pas une preuve de son instabilité.

Il ne faut surtout pas, en cas d'erreur,  culpabiliser et remettre en cause les autres faits établis, car c'est sur la base de la réalité que l'on peut se positionner au mieux et non sur celle de réalités illusoires même si elles se veulent rassurantes.

Au final, s'appuyer sur des illusions fait plus de mal que de bien.


* La personne qui veut s'en sortir adopte, à juste titre, un rapport tendu avec la réalité : rien de ce qui devrait fonctionner ne fonctionne, ce rapport tendu va être interprété comme névrosé, alors qu'il est de l'ordre de la survie sociale.


* Grille d'interprétation erronée ou incomplète, "théâtre de rue"  à partir de multiples éléments de la vie d'une personne récupérés soit par contact direct + commérage soit par procédé électronique.

Il y a un stade où les précisions personnelles concernant la vie privée  peuvent rester de l'ordre du hasard, mais un autre où il est légitime d'être interpelé.

On peut très facilement savoir qu'il s'agit de commérage ou de piratage si des détails précis, du style de la note qui a été payée au , la composition des repas de la semaine, les éléments abordés au cours des conversations téléphoniques, leurs horaires ou n'importe quel détail pratique sont apportés, mais que l'état d'esprit n'est pas perçu, les intentions détournées etc...

J'ai failli oublier que pour rester dans le "possible deniability", il est de bon goût de changer quelques petits détails secondaires, mais de bien souligner ce qui n'aurait pas pu être connu sans rentrer dans l'intimité de la personne.

Même si les retours insidieux d'information abordent de choses anodines et tout à fait légales, ces pratiques sont très désagréables et peuvent être ressentis comme une forme de viol de l'intimité.

"On ne peut pas le croire… " pourrait-on répondre.

Certes, mais opérer des gens sans anesthésie sans aucune utilité + toutes ce qui se passe et s'est passé dans les divers camps de concentration est difficile à croire, et là "l'avantage" c'est que les gens se mouillent encore moins.



 Exemple matériel pour illustrer le principe du harcèlement en réseau :

Deux manières de  détruire une voiture :

- destruction évidente :  la faire brûler par exemple : un seul coupable qui risque la prison  

- ou alors "l'union fait la force" plusieurs personnes dévissent un boulon par ci par là "personne n'est méchant" car chacun a fait un tout petit peu, et au virage où la pression sur est plus forte (par exemple) les roues lâchent "on se demande pourquoi" le propriétaire de la voiture devait avoir fait "un faux contrôle technique".


En resumé :


Le morcèlement de l'action par le biais de réseaux et petites actions sournoisement réfléchie peuvent 

 * empêcher d'en saisir la direction

 * traçage plus difficile

 * conscience plus facilement endormie pour ceux qui les pratiquent :

"participation minime" à un crime souvent au travers de diverses calomnies, rumeurs, interprétation erronée de paroles ou faits, la personne à décrédibiliser est représentée comme dangereuse, pour aller dans le subtil "dangereuse mais ne s'en rendant pas compte" méprisante… et la haine est alors utilisée pour anéantir la conscience.

 * plus de possibilité de rester dans le "plausible deniability", dès que la personne réagit la responsabilité est donnée à quelqu'un d'autre :

 - soit quelqu'un d'un réseau

 - soit quelqu'un qui ne fait que répéter pour ne pas se sentir exclu du groupe…donc un bon pourcentage de la population humaine, peu de personnes ont le courage d'aller à contre courant, cela peut coûter l'ostracisation ou alors de devenir soi même une cible…



Gaslighting

 

Nota bene :

Il vaut mieux savoir que ces procédés existent pour pouvoir si possible, s'en prémunir mais tout du moins comprendre, sinon en plus des douleurs occasionnées, la perte de repère sévit.

 

Définition :
Le « gaslighting" est un ensemble  de techniques destinées à détruire l'équilibre mental d’une cible , sa confiance en soi,  son estime de soi pour la rendre folle.  Le gaslighting est différent   du harcèlement conventionnel ou d’une destruction physique . C’est une sorte de guerre psychologique subtile et raffinée.

Je cite  :" Le livre Gaslighting a été écrit en 1994.

Il liste les recettes de malveillances criminelles  qui y sont listées sont le quotidien des cibles de harcèlement criminel  en réseau ."

J'ai voulu l'acheter pour prévenir, mais il était vraiment trop cher… c'est dire le prix que l'on peut vendre ce style de "conseils" !

Je cite juste deux conseils trouvés sur internet car ils me paraissent suffisamment significatifs pour arriver à se placer dans la logique difficilement accessible, de ceux qui pratiquent ces techniques.

Mais lorsqu'on a saisi qu'il s'agit bien d'une réalité, la naïveté ne devrait plus servir de prétexte pour couvrir la lâcheté et accabler des victimes, même si à certains moment elles se trompent.

Pour motif de survie intérieure, elles doivent se placer dans un état d'esprit qui ressemble à celui de la population d'un pays en guerre.

Lorsque les vigiles demandent d'ouvrir les sacs pour vérifier qu'il n'y ait pas de bombe, ils ne passent pas leur temps à s'excuser lorsque le sac n'en contient pas, ils continuent leur travail, s'ils se laissent arrêter par du sentimentalisme, ils sont en tort et mettent la population en danger.


Extraits :

Chapitre 1: Philosophie du gaslighting

[p 8]
Un aspect fondamental de la doctrine de gaslighting tient au fait qu'il s'agit  d' une
attaque progressive de la personnalité de la cible d'abord, suivie de  celle de ses relations  sociales et professionnelles.
Contrairement au harcèlement, où le travail se fait de l’extérieur vers l’intérieur , dans le gaslighting , tout part du centre vers l’extérieur. Le séquençage des attaques est important à noter.

Car , si l’attaque directe avait lieu au début , elle aurait été faite contre une personne forte en pleine possession de ses moyens et capable de résister aux assauts.

[p 12]
La cible ne devrait pas découvrir qu’elle est ciblée  jusqu'à ce que le plan
soit convenablement monté et qu’il soit trop tard pour qu’elle puisse le contrer.  

[p 13]
Dans de nombreux cas, vous améliorerez vos chances de succès contre une cible,  si vous avez une ou deux personnes officielles pour vous soutenir. Cela est particulièrement utile pour faire courir des rumeurs sur la cible . Une cible peut accuser une personne de lui pourrir la vie, mais si elle en accuse plusieurs comme faisant partie d’un complot contre elle, alors elle passera pour paranoïaque

Chapitre 2: Provoquer la désorientation

[p 19]
Si votre cible porte un chapeau, et  si vous pouvez en trouver un juste semblable  mais un quart de taille plus grande ou plus petite dans un magasin de seconde main , vous pouvez le faire , de cette façon la cible se demandera si sa tête a gonflé ou si son crâne a rétréci."


De multiple "conseils" de cet ordre sont rapportés, mais celui-ci me parait particulièrement révélateur de l'état d'esprit recommandé tout au long de ce livre.

La cible se retrouve sous une double contrainte :

Soit elle a vraiment l'impression que sa tête a gonflée donc elle pense sincèrement que sa santé mentale (ou physique mais prendre quelque centimètres au niveau de la tête n'est pas un symptôme commun) est en péril,

 - soit que quelqu'un a acheté un chapeau d'une taille différente, pour le changer : et là, elle est sait qu'elle sera directement traitée de parano :

Qui de normal pourrait faire dépenser de l'argent pour cela les objectifs financiers ne sont ils pas prioritaires pour beaucoup de gens ?

Beaucoup de personnes cependant sont prêtes à dépenser des petites sommes pour en gagner des grosses.

Lorsqu'il s'agit d'élimination de témoins gênants, héritage, de bloquer une personne ou autre avantage à la clef,… des sommes même beaucoup plus importantes peuvent être trouvées sans problème.

S'il s'agit d'un évènement isolé, elle a la possibilité de s'en remettre assez vite, mais lorsque ces événements se multiplient, la désorientation suit souvent.

[p 20]
 Les déplacements de   meubles et d’ objets peuvent aussi  désorienter une cible. Plus la technique sera subtile et plus elle sera efficace.

[p 21]
Il suffit de changer de place  un  seul élément à la fois, et ainsi on peut   déplacer une chaise ou une lampe, ou   changer la corbeille à papier de place en la mettant de l’autre côté du bureau , si la chaise est réglable , il suffit de la baisser ou de la remonter  et le lendemain matin un sentiment  de vague malaise ou de désorientation s’insinuera dans la cible obligée de rajuster son environnement. Quand la cible  finira par  remarquer qu’il y a quelque chose d’anormal , elle sera incapable de l’expliquer.  Car qui pourrait  s’introduire dans son bureau ou sa maison pour faire seulement ça ?  Après tout, qui se faufilerait dans son bureau ou à la maison pour déplacer une lampe de quelques centimètres?

Une personne de l'entourage peut servir à ces fonctions, mais pas forcément, le systèmes des réseaux est très fonctionnel, et pour rentrer dans une maison, plusieurs possibilités s'offrent.


Les systèmes connectés ne sont pas forcément les meilleurs car tout ce qui est connecté est piratable à plus ou moins long terme.

Bien entendu, on peut perdre des affaires, et avoir des trous de mémoire, (le microondage du cerveau ciblé ou environnemental peut contribuer efficacement à cet objectif d'ailleurs).

Les victimes sont souvent choisies car elles n'aiment pas se défendre, mais parfois il faut rentrer dans une logique :
"Si tu veux la paix prépare la guerre" surtout quand on est en position de responsabilité.

Je m'explique, bien entendu ce n'est pas une guerre agressive mais il ne faut pas hésiter à prendre des photos en noter la date, mesurer noter sur un carnet (pas au crayon à papier) les évènements semblables, photocopier, vérifier, en clair, être extrêmement rigoureux.

...Je dis bien si possible, car comme souvent parallèlement les personnes subissent du HCE… des problèmes du style de ceux que j'ai décrits dans les autres articles se rajoutent, l'épuisement général qui en découle rend la moindre tâche semblable à un parcours du combattant, il faut puiser ses dernières réserves…

Comme pour toutes ces techniques, il est souvent difficile d'en connaitre la source, donc éviter de se lancer dans une "chasse aux sorcières" ouverte, mais observer soigneusement et discrètement.

Si la personne ciblée ne rentre plus dans le trouble mais prend des notes, qu'elle découvre qu'elle n'est pas la seule à subir ces techniques, sa déstabilisation si elle subsiste sera d'ordre différent et ces mesures peuvent être dissuasives.

Elle ne pourra pas forcément convaincre son entourage car l'isolement étant recherché par des rumeurs diverses, elle a de fortes chances de ne pas être entendue mais les marais mouvants intérieurs dans lesquels elle patauge se raffermiront.

Elle devra chercher discrètement des gens qui connaissent ces techniques et pourront l'aider et surtout garder son sang froid car les actions incoordonnées inspirées par la panique sont le plus souvent contreproductives.

Si elle n'est pas sûre de quelque chose et n'en a pas les preuves tangibles, il vaut mieux à mon avis qu'elle reste dans l'observation le temps qu'il faut.


Ultrasons


Infrasons

Nota bene :

Il vaut mieux savoir que ces procédés existent pour pouvoir si possible, s'en prémunir mais tout du moins comprendre, sinon en plus des douleurs occasionnées, la perte de repère sévit.


 

Les infrasons comme les ultrasons, ne sont pas perceptibles à l'oreille humaine mais ils agissent sur l'organisme.


Je cite :

"Une variété d’armes acoustiques utilise les infrasons , les ultrasons , et les plages sonores . Ces armes dirigent le son vers une cible . Le son est énergie . Ces armes peuvent être considérées comme des armes à énergie dirigée .

Ces armes produisent des effets psychologiques et physiques .

Ils comprennent des dispositifs très directionnels qui peuvent transmettre un son audible douloureux dans l’oreille d’un individu à de grandes distances et des générateurs à infrasons qui peuvent tirer des projectiles acoustiques à des centaines de mètres provoquant un impact brutal sur une cible .

Les générateurs à infrasons peuvent provoquer des émotions négatives comme la peur , l’anxiété ou la dépression , ainsi que des symptômes biologiques comme la nausée , des vomissements , des dommages aux organes , des brûlures ou la mort, selon la fréquence et le niveau de puissance .

Tout son commence à devenir physiquement pénible à environ 120 décibels , mais à des niveaux plus faibles, il peut aussi causer de l’inconfort . À environ 130 décibels , il devient insupportable . Dans ce chapitre , les mots tels que l’intensité , le niveau , la puissance, la pression , et le décibel , sont utilisés ."


Modes de protections :

- bloquer les fréquences avec d'autres fréquences (?)

- vide (sûr)

 


Extrêmement basses fréquences ou ELF : extremely low frequency

 Nota bene :

Il vaut mieux savoir que ces procédés existent pour pouvoir si possible, s'en prémunir mais tout du moins comprendre, sinon en plus des douleurs occasionnées, la perte de repère sévit.

 


Elles  sont, je le pense encore pire car elles interfèrent les ondes du cerveau et avoir une action encore plus perverse sur le comportement.

Il est possible de tenter décourager quelqu'un dans un domaine en saturant un endroit de micro ondes et elf.

Les ELF sont beaucoup plus difficiles à bloquer, moins directionnelles que les autres, elles peuvent transiter aussi par le CPL dont j'ai pas mal parlé à propos des compteurs…

Il semblerait aussi que cette technologie soit effectivement pire celle des microondes pour cette raison et aussi car plus les ondes sont basses plus elles pénètrent en profondeur dans l'organisme.

Les électro hypersensibles peuvent entourer les compteurs de gaz par du papier d'aluminium lorsqu'ils n'en peuvent plus, pour le CPL ce n'est pas possible.

 

Je cite :

"Dans les années soixante, la recherche sur les armes électroniques s’est scindée en deux domaines distincts. Le premier concerne l’action des armes agissant sur des fréquences de même nature que l’activité électrique du cerveau humain, soit 14 Hertz.


Ces fréquences sont appelées ELF, d’après les lettres initiales de Extraordinarily Low Frequencies (Fréquences extrêmement basses).


On avait le projet d’induire des maladies en bouleversant les circuits électriques dans différentes zones du cerveau, ce qui générait nausées, affaiblissement, peur, panique, et de l’inconscience à court terme, ainsi que de la dépression et d’autres symptômes à plus long terme.


Le but était d’identifier quelle fréquence était appropriée pour n’importe quel type de réaction humaine. A l’issue du projet top-secret ” Sleeping Beauty ” (Beauté endormie) de l’administration Reagan, Le docteur Michaël Persinger – neurologue en chef du laboratoire de physiologie de l’Université de l’Ontario fut mandaté pour trouver les réponses.


Utilisant les champs de variations temporelles de basse fréquence sur les niveaux extrêmement bas allant de 1 à 10 Hertz, Persinger était capable de rendre malade des rats.


Le champ ELF qu’il produisit stimulait la production d’histamine des cellules du cerveau, ce qui induisait une nausée immédiate.

Des recherches approfondies sur les armes ELF furent poursuivies par Dr Elisabeth Rauscher, une physicienne nucléaire dirigeant le laboratoire de recherche technologique de San Leandro en Californie.

Rauscher avait déjà identifié les effets de certaines fréquences spécifiques induisant non seulement de la nausée mais aussi de l’euphorie, par exemple.


Dr Rauscher était enthousiaste : ” Donnez-moi de l’argent et trois mois de délai ” se vanta t-elle, ” et je serais capable de modifier le comportement de 80% des habitants de cette ville sans qu’ils le sachent. Je les rendrais heureux ou tout au moins, ils se croiront heureux, ou bien, je les rendrais agressifs. ”


Plus tard, en 1984, le capitaine Paul Tyler, un médecin de la marine américaine responsable de la recherche sur les effets des radiations sur les humains, exposa ses conclusions devant le centre universitaire aérospatial. Tyler confirma que ” des effets biologiques précis pouvaient être atteints ” à l’aide de champs électromagnétiques."


A première vue, les ELF peuvent être dirigées par des systèmes utilisant soit les micro ondes ou le CPL...et probablement d'autres.


Micro ondes

 

Nota bene :

Il vaut mieux savoir que ces procédés existent pour pouvoir si possible, s'en prémunir mais tout du moins comprendre, sinon en plus des douleurs occasionnées, la perte de repère sévit.

 

Microondes :

Bon marché, elles peuvent être directionnelles, abîmer la santé, causer de la dépression, des cancers, si elles sont utilisées de manière grossière.

Si elles sont utilisées de manières plus subtiles, elle peuvent jouer sur les émotions en touchant une zone du cerveau,  restreindre les capacités, les bloquer ou les perturber, procurer des malaises, troubles de la perception, faire saigner les organes internes etc..

Elles peuvent être bloquées par de l'aluminium par exemple, mais si quelque chose fait antenne à l'intérieur de la cage de Faraday, la protection peut devenir dangereuse.

D'où le danger des implants qui vont dans le sens d'anéantir la protection de la cage de Faraday.

Chacun sait que lorsque l'on téléphone à l'intérieur d'une voiture (cage de Faraday imparfaite) le téléphone est obligé de beaucoup forcer et émet plus, un peu comme peuvent le faire des implants.

Voir les émissions du Dr Dieuzaide, elles concernent plus particulièrement les nuisances environnementales, mais c'est la même chose pour le ciblage (en pire).

Elle peuvent aussi porter des extrêmement basses fréquences (article suivant)

Je place le lien d'une vidéo extrêmement pédagogique, n'importe qui ayant envie de faire un effort pour le bien de l'humanité (y compris lui même) peut comprendre :

en anglais 29 mn 10  :

Katherine Horton - Microwave weapons Basics

Avec traduction en  français 57 mn 33

Katherine Horton - Microwave weapons Basics / Les Bases sur les Armes à Micro Ondes (en Français)


Liste non exhaustives de quelques motifs d'utilisation

Quels peuvent être les mobiles  ?

Pourquoi tout ça ces budgets dans le but de nuire etc… ?

Pourquoi la guerre et son budget ?  

Exemples :

- élimination de témoins gênants,

- enjeux financiers politiques et spirituels bien entendu,

- personnes qui osent dénoncer des scandales sanitaires ; exemples :
plusieurs scientifiques ont reçu des menaces de mort en voulant alerter (par exemple pour les portables) par la suite leur vie sociale en a été très affectée.

- jalousie sur le potentiel de certaines personnes que l'on ne veut surtout pas voir réussir, expérimentations pour voir la manière dont ils fonctionnent

 - expérimentations non consensuelles diverses

 - rapports de domination presque pires que financiers

 - personnes qui ont une réflexion personnelle qui ne disent pas "amen" sans rien vérifier à chaque fois qu'une autorité ouvre la bouche… (même s'ils faut obéir de tout coeur aux autorités dans la mesure où ce qu'elles demandent reste correct)


 - les budgets tortures peuvent être aussi énormes (il suffit de faire un petit tour sur le site d'Amnisty International pour avoir une idée de ce qui se fait).

 - stratégie de décrédibilisation

…Parfois d'autres raisons ou alors mix à proportions variées de ces raisons

 

On dit souvent aux  gens qui se  plaignent, soit  la surveillance avec multiples retours insidieux et très précis d'informations, soit du  HCR et HCE… (pour beaucoup avec preuves à l'appui, instruments de mesure et autres ) :

"Pensez vous mériter autant d'attention que ça ?"

Certes, la remarque est très gentille et très rassurante, mais c'est un peu comme si on disait à une personne torturée qu'elle ne mérite pas l'attention qu'on lui accorde… il parait assez logique de croire qu'elle aimerait bien qu'on lui en accorde un peu moins…

 

HCR = Harcèlement criminel en réseau
HCE = Harcèlement criminel électronique

 


Effet Frey

 

Nota bene :

Il vaut mieux savoir que ces procédés existent pour pouvoir si possible, s'en prémunir mais tout du moins comprendre, sinon en plus des douleurs occasionnées, la perte de repère sévit.

 

Je vous propose tout d'abord de regarder cette petite vidéo :

Des voix dans la tête ?? ( canon à son ) qui dure 6 mn 49

 

Explication :

Principe de l'audition : transforme un signal acoustique en un signal électrique que le cerveau va analyser en lui donnant un sens ou alors la perception d'une mélodie ou bruit

Là, des signaux électriques sont transmis directement au cerveau d'un individu par le biais d'ultrasons ou microondes  les deux sont facilement directionnels, il est donc possible de cibler une personne (procédé comparable à celui de la transmission du son par un portable, le cerveau a une activité électrique) puis le cerveau les analyse.

 

Imaginons que le surveillant ait envie de "s'amuser" de manière sournoise et hypocrite avec cet instrument, ou alors tout simplement de décrédibiliser une personne, rivalité, ou autre motif quelconque (cf. actualités dans le monde)

 

Il peut "faire entendre" sa voix, la voix de personnes qui acceptent de se prêter à ce type d'actions, en direct ou enregistrées.

Ou alors il peut s'agir de musiques persistantes qui peuvent empêcher de dormir et ce, assez facilement car certains procédés permettent à ces sons de traverser  les murs et il est possible de cibler au moyen de différentes techniques, nanotechnologie, télédétection, portables avec double caméra, objets connectés, babyphone...même si des murs protègent la personne.

La personne qui subit cela sans connaitre ces techniques, se posera des questions, ira chez son médecin, probablement de bonne volonté, qui l'enverra chez le psychiatre, et il pourra aussi être injustement diagnostiqué, et risque d'en souffrir toute sa vie, certaines professions lui seront interdites, il pourra se retrouver en fragilité de ce fait par rapport à plusieurs fonctions.

Pas sûr heureusement, car beaucoup de personnes ouvrent les yeux...mais cela a un prix..

Ce sont des procédés employés, avec beaucoup d'autres dans des buts variés (voir article suivant).

Pourquoi cela n'est il pas utilisé pour les problèmes d'audition...cela l'a été au départ.. (no comment)

Exemples de brevets pouvant servir à cet effet :

Ces brevets sont assez anciens, je les note pour prouver que la technique existe.
Les récents sont logiquement plus "performants".


  •    USP# 5,539,705 :
Brevet de juillet 1996.

    •    USP# 4,877,027 :
Brevet d’octobre 1989

    •   USP#  3,393,279:
Brevet de 1962.

     * Autre possibilité  pour "faire entendre des voix :

La nanotechnologie… autre sujet que je découvre juste qui peut agir en complément j'ai pas mal de doc, certains appareils sont tellement petits qu'on peut les placer n'importe où.

Liée à l'auto assemblage les possibilités sont énormes pour aller dans le sens de la médecine (assez facilement vérifiable)... mais aussi de la destruction malheureusement.

 

 

1 2 3 4 5 Suivant ›